Publié par Laisser un commentaire

Les Drôles de Dames s’exposent

Le collectif artistique “Les Drôles de dames” expose à la galerie Rosa, à Clermont-Fd du 06 au 11 octobre
Mais qui sont ces drôles de dames?

Céline Deloche, Annelise Ara et Bérangère Giraud sont trois artistes engagées chacune dans leur propre démarche artistique. Derrière chacune de ces femmes se cache un travail subtil et sensible. Elles  sont réunies pour la première fois au sein de la galerie Rosa da Rua pour présenter leur travail à travers une exposition commune et des démonstrations.

Portrait sur …

Annelise Ara développe au sein de son atelier d’illustrations d’art Earthlightened, une démarche artistique au plus proche de sa sensibilité et de ses émotions. Elle utilise des techniques traditionnelles de peinture à l’aquarelle, de dessin et des techniques numériques. Son travail vise à révéler la puissance des choses qui nous entourent et nous offrir un nouveau regard sur ce qui passe souvent inaperçu.

Céline Deloche crée des vêtements et des accessoires sous la marque ZINGA LALU, fabriqués en série limitée ou sur mesure dans son atelier. Ses vêtements se caractérisent par des coupes intemporelles, confortables qui privilégient les belles matières (le lin, le coton, la soie, la laine : matière durable et écologique). Elle pratique également le upcycling avec la collection de sacs Désiré fabriqués avec des ceintures de sécurité .

Bérangère Giraud développe un univers de création singulier autour du travail du métal. Celui-ci est caractérisé par la recherche permanente d’harmonie et d’équilibre que ce soit dans la création de bijoux ou de luminaires. Chaque pièce créée et fabriquée dans son atelier, est le fruit d’une réflexion, d’une recherche de forme ou de volume et porte l’expression d’une idée, d’une émotion.

Thèmes communs

 

  • DÉMARCHE ARTISTIQUE : Annelise est architecte diplômée, Céline et Bérangère sont quant à elles diplômées des Beaux-Arts. Un cursus qui place la démarche artistique au cœur de leur travail d’artiste et de créatrice.

  • MATIÈRE, élément sensible : L’ exploration de la matière est une source d’inspiration. L’ émotion liée à son expérimentation permet une création formelle qui révèle l’univers de ces drôles de dames. La matière les guide vers la révélation de la forme. L’ émotion intervient une seconde fois lors de la rencontre entre l’objet et son spectateur.

  • ENGAGEMENT RESPONSABLE : Elles s’appliquent à privilégier des matières recyclées et durables dans leur pratique. C’est ainsi qu’ Annelise utilise des pigments naturels et du papier recyclé, Céline emploie des matières destinées au rebut telles que des ceintures de sécurité, Bérangère élabore des créations à partir des métaux précieux d’anciens bijoux.

 

Drôles de dames, collectif artistique
Earthlightened (Annelise Ara)  / Zinga Lalu (Céline Deloche) / Bérangère Giraud
Exposition du 06 au 11 octobre

Infos pratiques :
Exposition du 06 au 11 octobre – galerie Rosa da Rua
Mardi, vendredi et samedi : 11h-21h
Mercredi-jeudi : 11h-19h
Dimanche : 11- 18h
Démonstrations : vendredi et samedi toute la journée

Adresse : 
Galerie Rosa Da Rua
rue du terrail 63000 Clermont-Fd
Publié par Laisser un commentaire

Les Arts en Balade 2020

Aujourd’hui, c’est le lancement officiel des Arts en Balade 2020 à Clermont-Ferrand! Je suis présente au Flax Clermont , café textile associatif au numéro 54 pour vous présenter mon une partie de mes réalisations aujourd’hui 18 de 14h à 19h et samedi 19, dimanche 20 de 10h à 19h!

Le programme complet des Arts En Balade à Clermont-Ferrand est disponible sur le site officiel et la page présentant mon travail dans la sélection officielle.

Au plaisir de vous rencontrer!

 
 
 

Publié par Laisser un commentaire

Lynx d’Europe

Après le panda roux et la panthère des neiges réalisés dans le cadre du projet avec Volcanic’Arts Agence – Galerie et le Parc Animalier d’Auvergne. Je vous présente une nouvelle espèce : les Lynx d’Europe.
 
La biodiversité est en péril dans le monde entier en grande partie à cause de l’action de l’Humanité sur les milieux naturels et par conséquent sur l’habitat des animaux. L’urgence climatique et environnementale, est là, nous devons réagir ensemble pour limiter les dégâts.
Peinture – Aquarelle Winsor et Newton Extra Fine – Papier : 350g/m² – Format : 50x70cm

 

J’ai représenté en peinture le Lynx d’Europe (lynx lynx), une femelle et son petit. Il existe quatre espèces distinctes : le Lynx du Canada (Lynx canadensis), le Lynx boréal (Lynx lynx), le Lynx pardelle (Lynx pardinus) et le Lynx roux (Lynx rufus). Le Lynx d’Europe est reconnaissable à sa fourrure tachetée, ses oreilles ornées de « pinceaux » noirs qui lui permettent de capter la direction du vent. Il a de longs poils le long des joues qui forment une collerette. Il chasse majoritairement le matin et à la tombée du jour, en effet, il voit parfaitement dans l’obscurité et a une excellente ouïe.

Il est important de s’intéresser et de comprendre l’évolution des populations de Lynx, de sa presque disparition d’Europe à son retour. Cela illustre bien la fragilité de la survie des espèces et l’importance de maintenir les efforts entrepris depuis plusieurs décennies dans la préservation des espèces menacées. Au XVe siècle, le lynx boréal était partout en France, en plaine comme en montagne. Puis le déboisement, la diminution des populations de ses proies et la chasse l’ont cantonné dans les massifs montagneux. Au milieu du XVIIe siècle, le lynx disparaît des Vosges. À la fin du XIXe siècle, il s’éteint du Jura et du massif Central. Le félin résiste un peu plus longtemps dans les Alpes (1928) et dans les Pyrénées (1917). Au début des années 1970, depuis la Suisse toute proche où une vingtaine de lynx a été relâchée, l’espèce fait son retour sur le versant français du Jura. Dès lors, elle va progressivement coloniser l’ensemble des secteurs forestiers favorables du massif du Jura. La réintroduction du lynx dans les Vosges débute en 1983. En Espagne, le Lynx pardelle est actuellement en « danger critique d’extinction » (source IUCN). Un programme d’élevage du Lynx pardelle a été décidé en urgence en juin 2003, pour fournir un peu d’alimentation et protéger les naissances pour in fine les réintroduire dans leur milieu naturel.

❗La menace majeure du Lynx Boréal est la déforestation puisque qu’il vit principalement dans la forêt. Le lynx continue en outre d’être chassé pour sa fourrure, dont le commerce reste difficile à contrôler.
 

Vous pouvez retrouver ici mon portfolio sur la faune

Sources : Parc Animalier d’Auvergne, WWF et ferus.fr